Actualités

20 Avr.
[TÉMOIGNAGE] Irina, étudiante en alternance

Peux-tu nous présenter la structure pour laquelle tu travailles ?

Je suis Irina Pelagie 3Ayenne en 4ème année et j’effectue mon alternance dans l’entreprise Sanofi Pasteur sur le site de Marcy l’Etoile. Sanofi Pasteur est un laboratoire pharmaceutique de la filiale du groupe Sanofi et se concentre sur la recherche, le développement et la production de vaccins. C’est d’ailleurs un des leaders mondiaux dans ce domaine. Avec environ 15 sites dans le monde, c’est un acteur majeur de la lutte contre les maladies bactériennes et virales depuis 1897.

D’ailleurs, vous avez sûrement entendu parler du lancement du projet de développement d’un vaccin contre le COVID-19 de Sanofi et GSK. Il est prévu de pouvoir être mis à disposition dès le deuxième semestre 2021. Je pense que lorsqu’on vit une crise sanitaire comme celle-ci, on observe et comprend beaucoup mieux la nécessité d’une bonne politique de santé publique et le rôle qu’a pu jouer la recherche dans l’histoire. J’ai eu la chance lors d’une année d’échange au Canada de suivre un cours de Sociologie des disparités d’accès à la santé dans le monde. Voir à quel point des découvertes telles que le lavage des mains et les vaccins – que l’on a eu tendance à prendre pour acquis -, ont pu radicalement changer notre espérance de vie et ainsi participer au développement d’un pays, ça m’a plus que passionné. Lorsqu’on m’a proposé un poste l’année suivante à Sanofi Pasteur je n’ai donc pas hésité. Et aujourd’hui, plus que jamais, je suis très fière d’en faire partie.

 

Quel est ton poste et tes missions ?

Je suis actuellement Chargée de projet pour différents systèmes informatiques au sein d’une équipe transverse.

L’un de ces projets est une plateforme de partage documentaire dont je gère le déploiement à l’aide de responsables et du développeur. En effet, notre équipe est extrêmement tournée vers l’amélioration continue et les bonnes pratiques de formation. Avec une entreprise de cette taille, il peut être facile de se perdre dans les métiers, les procédures, etc. C’est pourquoi nous cherchons et développons de nouveaux moyens pour faciliter l’accès à l’information et ainsi augmenter la performance des collaborateurs.

Un deuxième projet dont j’ai pu m’occuper est celui d’un chatbot dédié à un système Qualité. Ce système permet de savoir si un lot de vaccin est prêt à l’expédition dans un pays ou pas. On sait aujourd’hui qu’avant de distribuer des vaccins, il est nécessaire de passer par plusieurs étapes réglementaires complexes et strictes. Le chatbot dont je coordonne l’avancée permet d’interroger ce système pour ensuite nous faciliter le processus de déblocage du lot.  Avec l’équipe de développement, on utilise la méthode Scrum, on tient des réunions hebdomadaires et quotidiennes pour être efficaces et agiles dans notre avancée.

Ce sont mes deux principaux projets qui ont une dynamique et une méthodologie totalement différente et donc qui m’ont permis d’en apprendre énormément sur la gestion de projet digitaux. En parallèle, depuis peu, j’apprends à créer des modules de formation e-learning, je participe à la traduction de divers documents de référence et, afin de garder le contact durant le confinement, j’aide à garder le service connecté notamment en utilisant les nouveaux outils Office 365. Une chose est sûre, c’est qu’on n’a pas le temps de s’ennuyer !

 

En quoi l’alternance est un plus selon toi ?

Il y aurait tellement de choses à dire ! En règle générale, je dirai que l’alternance est un plus dès le moment où on est prêt à apprendre des autres et de soi-même.

Mes projets en entreprise associés à mes cours à 3A m’ont tant enseigné en quelques mois. J’ai gagné en compétences et en confiance en moi. J’ai eu la chance de rencontré un tuteur qui était prêt à me faire confiance et à miser énormément sur ma personne. Il m’a accompagné, formé, rassuré, soutenu, motivé et ça a beaucoup joué sur le travail que j’ai pu fournir. J’apprends beaucoup de lui mais aussi de mes collègues et de notre manager. L’expérience devient bien plus enrichissante lorsque tu es avec une équipe qui est prête à t’apprendre et à te laisser faire des erreurs. Cela permet de grandir dans un environnement bienveillant, sain et ensuite de pouvoir réutiliser ces compétences ailleurs, comme par exemple lors des projets de groupe de l’école.

Tout n’est pas rose bien sûr, surtout dans une si grande entreprise. Au début, c’était très difficile de comprendre tous les concepts, les termes techniques, les acronymes, et je m’y perds toujours un peu honnêtement. Mais on s’y fait très rapidement ce n’est qu’une question de temps et d’investissement.

De plus, on travaille sur des projets de grandes tailles avec beaucoup d’acteurs et il n’est pas rare de rencontrer des difficultés. S’il y a une compétence que j’ai et que je vais continuer à développer c’est l’adaptabilité. Changer de stratégie au moment opportun, apprendre de ses erreurs, observer l’environnement, des savoir-faire qui deviennent plus que nécessaires.

 

Que retiens-tu de ton expérience au sein du Master à l’École 3A ?

Les cours à 3A m’ont rendu curieuse de domaines que je n’avais pas envisagé d’étudier auparavant. Beaucoup d’intervenants sont des professionnels passionnés, qui sont là pour nous transmettre bien plus que des connaissances, mais aussi des expériences, des ressentis. Ce que je retiens de mon expérience c’est la difficulté à quitter la semaine de cours qui est aussi difficile que celle où je quitte le boulot haha.

Sans parler des camarades de classe, tous plus inspirants les uns que les autres, avec des backgrounds totalement différents. On est constamment dans le partage d’idées, de sujet à débattre mais toujours dans l’écoute attentive de l’autre.

De plus, la pédagogie n’est pas que sur la formation pure et dure et théorique du Management de Projets, on travaille aussi sur nous-mêmes avec des cours orientés développement personnel. On nous encourage à l’introspection qui favorisera notre évolution dans notre vie professionnelle et personnelle.

 

Un conseil pour les futurs étudiants en recherche d’alternance ?

J’en aurai deux.

Soyez vous-même. Lorsque je cherchais mon alternance, je n’étais pas sûre de moi et de mes compétences. J’avais pour expériences uniquement des jobs étudiants et une année d’échange à l’étranger. Mais on m’a conseillée de raconter mon histoire et de montrer qui je suis. Pourtant je ne connaissais ni les outils ni le métier. Mais j’ai su montrer que j’étais confiante, prête à apprendre et adaptable.

De plus, n’ayez pas peur des grandes entreprises. Vous pouvez apprendre de tous types de structures afin de le transmettre ensuite à d’autres et vice versa. Vos valeurs également peuvent avoir un impact positif au sein des multinationales qui essaient elles aussi de s’adapter aux nouvelles évolutions de la société.