Formation diplômante

MANAGER DES ORGANISATIONS DE LA SOLIDARITÉ

Titre « Manager de projets nationaux et internationaux des organisations », certification professionnelle de niveau 7, enregistrée au RNCP (code RNCP 34350, code NSF 310), selon une décision de France Compétences du 16 décembre 2019, publiée au JO N°69 du 21 mars 2021.

 

La formation s’adresse aux dirigeants, aux managers de service ou aux personnes en reconversion professionnelle.

 

Objectifs de la formation :

Ce programme permet l’acquisition de compétences spécifiques pour développer des modes de management durable des équipes ainsi que des modèles d’organisations.

Les sciences de gestion répondent de manière partielle aux problèmes rencontrés par les organisations ou services de la solidarité.

Dans le cadre de cette formation, les modèles organisationnels et managériaux traditionnels sont repensés et adaptés.

Blocs de compétences  

Le manager des organisations de la solidarité est en capacité, dans sa pratique professionnelle, d’anticiper les comportements de l’environnement externe de l’organisation.

L’analyse externe et interne de l’organisation permet d’améliorer et d’ajuster le positionnement et la vision stratégique des activités et de diminuer les risques en avenir incertain.

Le manager est dans l’exercice de ses fonctions, force de proposition, dans une véritable posture entrepreneuriale dans le développement de nouveaux produits, services, procédés.

Les étapes du prototypage de l’offre de service permettent de structurer cette démarche créative et pragmatique.

L’analyse et la projection financière ainsi que le reporting permettent d’optimiser la rentabilité et d’autonomiser l’organisation pour atteindre le cas échéant la pérennité financière nécessaire. La mise en œuvre de la politique RH est, dans le cadre d’une délégation hiérarchique nécessaire au niveau du pilotage des projets.

Le manager de projets connaît les fondamentaux du droit et de la réglementation de son domaine d’activité et est en capacité de mettre en œuvre les outils et documents correspondant. Enfin, il maîtrise et analyse en continu le système d’information afin de fluidifier la communication interne et améliorer le service au client.

Le manager, pense les projets dans leur changement d’échelle.

Les étapes de la conduite de projet servent d’aiguillage méthodologique pour piloter les activités et commercialiser l’offre de service au niveau national et/ou international.

Enfin, le manager évalue sur le territoire la pertinence et les résultats des projets dont il a la charge.

Le manager de projets anime et dirige les équipes dans le sens des objectifs établis pour développer et piloter avec efficacité les activités de l’organisation. Il est garant de l’entente des équipes et de leur cohésion vers les objectifs communs.

Véritable manager de proximité, il pratique l’intermédiation professionnelle et est à l’écoute des comportements individuelles et de ses équipes.

Quatre axes

  • Positionnement stratégique de l’organisation dans son environnement complexe.
  • Gestion des flux d’activités tenant compte des particularités organisationnelles du tiers secteur.
  • Management des équipes internes et des parties prenantes externes dans un esprit de coopération et de codéveloppement.
  • Définition collective de l’utilité sociale des activités de l’organisation dans une logique de mesure d’impact sociétal.

 

Exemples de modules :

  • Performance des organisations : analyse des indicateurs de performance.
  • Veille des politiques publiques : mise en place de projets en fonction des contraintes et opportunités des politiques publiques.
  • Mesures d’impact sociétal sur le développement territorial.
  • Gestion de l’information : écosystème collectif et organisations solidaires.
  • Médiation territoriale : gestion et animation de la relation avec les parties prenantes.
  • Organisations apprenantes : construction de modèles vertueux d’organisation du travail.

 

EXEMPLES DE DÉBOUCHÉS : 

  • Direction d’établissements
  • Direction d’association ou de coopérative
  • Management de projets, coordination de projets
  • Développement de partenariats en ESS
  • Direction de développement local, territorial
  • Directeur de centre social
  • Manager de service RSE
  • Responsable de résidence sociale
  • Directeur de SIAE
  • Directeur d’association
  • Directeur de fondation…

Prérequis

  • Être titulaire soit d’un bac+3 soit d’un titre professionnel de niveau 6 ou d’un dossier VAP ou bien justifier de 3 années d’expérience.
  • Réussir les épreuves de recrutement (entretien individuel).

 

Modalités

  • Durée 12 mois
  • 400 heures de cours par an
  • Présentiel : 3 jours par mois – mercredi/jeudi/vendredi, chaque 1er du mois
  • Cours du soir en distanciel : 2 heures le mardi soir et 2 heures le samedi matin
  • Coût de la formation : 12 500€ TTC
  • Certification obtenue par la validation des blocs de compétences et par la production et la soutenance d’un mémoire professionnel.
  • Formation éligible au CPF (Compte Personnel de Formation).