3A, Bâtisseurs d'un monde meilleur

BACHELOR visé BAC+3 / 2ème cycle certifié niveau 1

Echange universitaire : partir étudier en Russie

Kemerovo 2014« L’échange en Russie s’effectue au sein de l’Université d’Etat de Kemerovo (KemGU). Cette ville sibérienne est située au Sud de la Russie entre le Kazakstan et la Mongolie. Cette année, nous étions six étudiants à nous y rendre en échange pour un semestre. Nous suivions essentiellement des cours dans la section économique mais nous avions également 5 heures de cours de russe par semaine au sein du bâtiment des langues. L’ambiance de cette université est très agréable et conviviale voire même fusionnelle selon les classes. Les nombreux étudiants des différentes sections s’y côtoient et partagent des moments ensemble à la cantine et au sein des associations.

Les cours de l’Université sont diversifiés et correspondent pour la plupart aux thématiques proposées par les universités françaises. En ce qui nous concerne, nous avons assisté à des cours de management, de communication d’entreprise, d’économie régionale, mondiale et de logistique en plus de nos cours de langue russe. Ces derniers nous étaient dispensés sous forme de cours magistraux et de travaux dirigés. Ce fut vraiment intéressants d’appréhender le système éducatif russe et de constater de nombreuses similarités tant dans le fond des cours que dans leur forme malgré certaines divergences d’opinion notamment politique.

Nous bénéficiions de traducteurs afin de pouvoir bien saisir le propos des cours ainsi que de pouvoir communiquer de manière plus aisée avec les professeurs. Cela nous a été d’une très grande aide notamment au cours du premier mois d’une part car nos premiers traducteurs étaient très impliqués et très intéressants, et d’autre part afin de nous intégrer à la vie sociale de l’université en général, ces derniers étant eux-mêmes étudiants. Ainsi, nous avons pu faire de nombreuses rencontres par leur biais et même participer au week-end d’intégration de la faculté de philologie ainsi qu’au week-end ski de l’université.

Grâce à ce système de « parrainage » par des traducteurs quasiment bilingues en français et présents à presque tous nos cours, il n’était pas nécessaire pour nous dans le cadre universitaire de connaître le russe. Cela a d’ailleurs représenté un frein à la progression de ceux d’entre nous qui avaient appris le russe auparavant et qui comptaient le pratiquer. Les étudiants de la faculté de philologie parlant par ailleurs très bien le français et/ou l’anglais, nous nous trouvions souvent dans une position où il n’était pas aisé de pratiquer le russe. Néanmoins, dans le cadre de notre vie en foyer étudiant russe ainsi qu’à Kemerovo en général nous avons fait de nombreuses rencontres qui nous ont amenées à échanger en russe. Les discussions étaient toujours passionnantes bien que les confrontations culturelles et idéologiques aient pu parfois être assez importantes. Ainsi, notre vie à Kemerovo a été riche très stimulante, nous y avons vécu des moments inoubliables.

Kemerovo 2014_3Kemerovo 2014_2

Nous avons également eu la chance de pouvoir expérimenter les voyages en transsibérien et d’aller voir le magnifique Lac Baïkal. Ce fut un périple extraordinaire, riche en rencontres, paysages merveilleux et expériences inoubliables. De la même manière nos séjours au ski près de l’Altaï furent inoubliables. Nous avons également pu effectuer un petit voyage dans la grande ville de Tomsk très sympathique. Notre vie au quotidien à Kémérovo, de la fin de l’été au milieu de l’hiver, fut magnifique. Nous avons pu expérimenter des périodes de froid inédites ainsi qu’admirer tous les états de la neige.

Le fait d’être partis étudier à Kemerovo en groupe a été un atout car il aurait pu être délicat pour nous de nous intégrer si nous avions été seul là-bas. Les conditions de vie beaucoup plus dures qu’en Europe ainsi que les mentalités parfois très soumises à la propagande et peu ouvertes peuvent être difficiles à supporter. Ainsi, il est agréable de pouvoir en discuter avec des amis partageant les mêmes habitudes culturelles.

Je recommande ce superbe échange à plusieurs,  notamment pour appréhender les différences culturelles qui peuvent parfois être difficiles à accepter mais qu’il est très intéressant de vivre, comprendre et d’essayer de faire évoluer. Même si cet échange ne permet pas de progresser autant en russe que l’on pourrait l’espérer, les nombreuses  découvertes et expériences extraordinaires en valent vraiment la peine ! N’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations, de contacts, etc… si vous êtes intéressé(e) par un échange à Kemerovo ! »

Zoé JUILIARD
Etudiante en 3ème année