3A, Bâtisseurs d'un monde meilleur

BACHELOR visé BAC+3 / 2ème cycle certifié niveau 1

Alternance dans une Fondation : témoignage

Découvrez le témoignage de Paul, étudiant en 5ème année, qui a accepté de partager son expérience. Il revient ici sur son parcours à 3A, ainsi que les missions qui lui sont confiées dans le cadre de son alternance au sein de la Fondation Apprentis d’Auteuil.

Actu 050514_Paul MENAGER// Paul MENAGER
Etudiant en 5ème année
En alternance chez Fondation Apprentis d’Auteuil

« Après une licence en management de la communication qui ne m’a pas convaincu, je me suis réorienté dans un Master 1 « Solidarités : Action Internationale et Economie Solidaire » à l’Institut Catholique de Paris.
Dans une même dynamique, j’ai souhaité approfondir le langage du commerce à l’école 3A pour réussir à concilier au mieux  l’initiative entrepreneuriale et la recherche d’une certaine utilité sociale.
C’est pourquoi j’ai candidaté pour le Master 2 « Manager de Projets Internationaux » spécialité « Responsabilité sociétale des organisations et entrepreneuriat social ». Cette année d’étude m’a conforté dans mon choix de conjuguer ma vie professionnelle avec l’action solidaire et le développement, grâce aux cours dispensés par des professionnels et le travail effectué en entreprise.

En effet, mon alternance à la Fondation Apprentis d’Auteuil à Paris en tant que Chef de projet junior à la Direction Internationale et Prospective, m’a permis de mettre a profit mes connaissances et mon savoir-être au sein de projets de développement auprès de jeunes et de familles en difficulté.
J’étais chargé, en soutien aux chefs de projets, de développer et consolider la collaboration avec des structures partenaires locales dans les différentes zones d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine, en intervenant notamment dans toutes les phases du cycle de projet : études préalables,  montage technique et financier, communication, suivi des réalisations et évaluation. Plus spécifiquement pour mon mémoire de fin d’étude, je réfléchis à la problématique suivante : « Comment l’entrepreneur social peut-il co-créer des solutions innovantes pour renforcer « le pouvoir d’agir » du citoyen en faveur de son propre développement ?
Grâce à l’obtention de mon visa travail, je m’envole l’année prochaine au Canada pour un an. J’espère trouver un emploi dans une petite start-up évoluant dans le domaine de l’entrepreneuriat social à Montréal.

Enfin, ayant le statut d’étudiant et un pied en entreprise, je peux dire que ma cinquième année d’étude a été sportive et très bénéfique sur le plan personnel comme sur le plan professionnel. Je ne peux qu’encourager les étudiants à s’orienter vers ce type de formation permettant d’allier réussite individuelle entrepreneuriale et envie d’innover pour répondre à des besoins sociaux. »

Plus d’infos sur la Fondation Apprentis d’Auteuil : www.apprentis-auteuil.org