L’international à l’école 3A

L’un des fondements de la notoriété de l’École 3A est résolument son approche de l’interculturalité. Elle permet d’offrir aux étudiants l’opportunité de découvrir et comprendre les pays qui les attirent et dans lesquels ils comptent étudier ou travailler.

3A a engagé des relations de partenariat avec des universités et écoles dans de nombreux pays.

Sélectionnées pour la pertinence de leur programme pédagogique et leur adéquation avec l’approche de 3A, ces universités accueillent nos étudiants dans les meilleures conditions au premier semestre en 3ème année de Bachelor Développement International & Sociétal (sélection sur dossier et entretien de motivation).

En 2011, l’École 3A a signé la charte Erasmus. Les étudiants peuvent ainsi bénéficier de bourses (Erasmus et bourses du Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes).

 

Aylce M.L.
Promotion 2016 - Partie en échange au Mexique
Que padre ! Le Mexique n’a fait que me surprendre, tant au niveau de la diversité des paysages, des villes, des gens ou encore de l’histoire et des traditions de chaque région. J’allais de surprises en surprises. On sait que le pays est marqué par une mondialisation et une démographie galopante, Mexico D.F. en est un bel exemple, mais on trouve encore des endroits dépourvus de civilisation au milieu de la jungle, où des temples mayas viennent à peine d’être découverts. Mon âme d’aventurière était comblée ! Les mexicains ont un grand cœur et on crée très vite de fortes amitiés. Ils adorent faire visiter leurs pays aux étrangers et faire la fête à toutes les occasions. Certaines d’entre elles sont immanquables comme la fête des morts ! Quant à l’université où j’ai étudié (ITESM Mexico), on reconnaît l’influence américaine mais il y a l’avantage d’avoir tous les services à disposition et les cours sont très interactifs.
Anaëlle G.
Partie en échange en Lettonie
Pour ma part, j’ai assisté à des cours de business, de ressources humaines, de communication interculturelle, relations internationales, de psychologie, d’anglais et d’espagnol. Les cours nous étaient dispensés en anglais par petites promotions, la plupart du temps nous n’étions pas plus de 10 par classe, avec quelques étudiants lettons. Il était très intéressant d’appréhender le système d’éducation letton qui comportait de nombreuses similarités avec le système français, notamment la disponibilité des professeurs pour leurs élèves. De plus, le fait d’être très peu par salle de classe nous permettait plus de proximité avec nos professeurs.