3A, Bâtisseurs d'un monde meilleur

BACHELOR visé BAC+3 / 2ème cycle certifié niveau 1

VAE

Validation des acquis et formation

La VAE est la reconnaissance officielle de l’expérience et des connaissances, aptitudes et compétences acquises par le travail. C’est un droit individuel. Il est inscrit au code du Travail et au code de l’Education.
La VAE permet donc d’obtenir une certification professionnelle. La validation peut être totale si vous avez toutes les compétences exigées pour le diplôme ou partielle si vous n’avez qu’une partie des compétences.

Les formations en VAE

Qui est concerné ?

Tout le monde a droit à la reconnaissance de son expérience.

La VAE s’adresse à toute personne qui souhaite valider son expérience professionnelle dans les métiers indiqués ci-dessus en obtenant un diplôme correspondant à un niveau de compétence reconnue.
Le dispositif VAE s’adresse à toute personne, quels que soit son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, ayant au moins trois ans d’expérience salariée, non salariée ou bénévole :

  • Salarié,
  • Non-salarié,
  • Demandeur d’emploi indemnisé ou non,
  • Personne ayant exercé des activités sociales, bénévoles, etc.

La VAE : un outil de développement de compétences

.

Atouts VAE pour l’employeur Atouts VAE pour le candidat
  • Certifier les compétences
  • Motiver de fidéliser ses salariés
  • Accompagner les évolutions internes
  • Développer l’employabilité
  • Adapter l’organisation à ses enjeux
  • Pérenniser les savoir-faire
  • Etre mieux reconnu dans son environnement de travail
  • Faciliter l’évolution professionnelle et/ou la promotion interne
  • Booster sa carrière
  • Augmenter son employabilité

1) Les conditions de recevabilité de la demande des candidats

Le dossier administratif de candidature ou livret de recevabilité est délivré à toute personne sans distinction d’âge et de niveau de formation, qui justifie :

  • > D’une expérience d’au moins trois ans cumulée, d’activités professionnelles salariés ou non salariées en France ou à l’étranger, en rapport avec le titre certifié.
  • > D’un projet professionnel en lien avec le secteur d’activité.

Seront joint au dossier :

  • > Toutes les pièces justificatives : photocopies des certifications, diplômes, titres, attestations de participation à des formations continues…

 

2) Description de la procédure de VAE

Un premier entretien permettra d’évaluer l’adéquation entre le référentiel métier du titre certifié et l’expérience du demandeur.
En cas de non adéquation, la personne sera orientée vers une autre formation.
En cas d’adéquation, les différentes étapes de la VAE, l’enjeu de l’accompagnement et les coûts seront clairement énoncés. Le livret I (livret de recevabilité) sera alors délivré au candidat.

L’ESCD 3A reçoit le livret I puis procède à la vérification des documents, du descriptif des emplois occupés, des formations suivies et activités décrites. La notification au candidat de sa recevabilité l’engagera à entamer sa validation des acquis de l’expérience et il se verra remettre le Livret II (livret d’analyse de l’expérience).

Le candidat pourra choisir d’être accompagné ou non.

L’accompagnement a pour but d’aider le stagiaire à réaliser une introspection professionnelle pour formuler ensuite ses savoir-faire et savoir-être liés à ses expériences. Il est aussi un moyen de l’exercer à s’exprimer clairement sur ses pratiques professionnelles en vue de l’entretien final avec le jury qualifié.

Le jury décidera de valider ou non le dossier du demandeur, de façon partielle ou totale. Dans le cas d’une validation partielle, il sera demandé au candidat de suivre certains modules qui lui permettront de valider l’ensemble du certificat.

Une fois le Livret II validé par l’ESCD 3A, le candidat est invité à soutenir son dossier devant les membres du jury. Lors de la soutenance, le jury interrogera le demandeur afin de lui faire préciser certains points litigieux du dossier.

 

3) Au regard des compétences décrites au référentiel de compétences métier, quelques exemples de preuves sur lesquelles se base le jury

Les  supports suivants seront considérés comme éléments de preuve:

Rapports internes et compte-rendu de réunion, mails, tableaux de bord, articles de presse, plans  budgétaires ainsi que toutes démarches de management et  de stratégie de développement social de son activités menées personnellement par le candidat et / ou son équipe.

Les fiches de poste des emplois occupés par le candidat, toute lettre de recommandation attestant de la conformité et de la qualité de l’action réalisée par le postulant.

Les documents inclus dans ces dossiers et livrets permettent d’évaluer le niveau d’acquisition et de maitrise des compétences professionnelles dans les domaines de cette certification.

Le jury VAE évalue  le candidat à travers les missions qu’il a menées soit directement soit en transversal, selon les compétences et activités développées dans la fiche 6.

En cas de validation partielle, les pôles manquants peuvent être acquis selon les modalités suivantes en fonction des préconisations du jury :

  • > Une mise en situation dans le ou les pôles non validés (rédaction d’un dossier, d’un projet), participation aux évaluations des candidats issus de la formation initiale ou continue.
  • > A se former dans le ou les pôles non validés et à présenter au jury une attestation de ces formations.
  • > A exercer une activité professionnelle ou non professionnelle en lien avec les pôles non validés et à en présenter la preuve.
  • > Tout autre élément que le jury estimera pertinent.

Le jury orientera le candidat sur la voie à envisager : de la simple formation complémentaire à la préconisation d’une expérience supplémentaire dans la composante manquante.

schema
Contact :

Céline BICHERON
Responsable du pôle Entreprises
Tél : 04 72 85 73 84
celine.bicheron@ecole3a.edu